Nos derniers articles
Apprentissage du pot

Apprentissage du pot

Existe-t-il un âge idéal pour mettre son enfant sur le pot ?

Bébé a grandi, il marche, saute, court… et l’heure de l’apprentissage de la propreté a sonné.

Alors que nos grands-mères préconisaient une mise au pot précoce (vers l’âge de 10 mois), la tendance actuelle est beaucoup plus tempérée et l’approche des 2 ans semble plus indiquée pour cette nouvelle phase du développement de l’enfant.

L’âge idéal pour l’apprentissage du pot existe-t-il ?

Les 2 ans de l’enfant semblent pour beaucoup être un cap pour la mise sur le pot.

Plutôt que d’âge, nous allons parler de période, de saison, d’aptitude de l’enfant à vouloir aller sur le pot.

A ce titre, l’été est certes la saison la plus propice au bon apprentissage de la propreté.

En effet, l’arrivée des beaux jours peut permettre aux enfants de rester sans couche pendant la journée tout au moins. Une aubaine pour les bambins qui profitent ainsi d’une plus grande aisance et ont moins chaud.

Mais se retrouver sans couche, ne signifie pas immédiatement pour l’enfant prendre conscience des signes annonciateurs du pipi, ni accepter de s’asseoir sur le pot pour faire ses besoins.

Il s’agit d’une étape importante dans la croissance qui nécessite l’attention et la patience de l’entourage.

Comment savoir si l’enfant est prêt ?

Quoi qu’il en soit, si le temps le permet, laissez votre enfant sans couche, avec une culotte, lorsque vous le pouvez.

A la maison, il vous sera facile de nettoyer le sol au moindre accident !
Faire pipi dans la culotte permet au jeune enfant de prendre conscience de l’acte : le pipi coule sur ses jambes et vous remarquerez sa surprise lors de la première fois et l’attention qu’il va y porter.

Dès lors que les pipis de l’enfant commencent à s’espacer de plus d’une heure, l’apprentissage peut en règle générale commencer.

Le pot est une grande nouveauté pour lui.
Laissez l’enfant jouer avec son pot (propre bien évidemment !). Montrez-lui que vous pouvez le remplir d’eau. Jouez avec lui, faites le s’asseoir sur son pot face à vous et vous sur la cuvette des wc pour qu’il associe les deux.

Il est important que votre enfant ne considère pas la mise sur le pot comme une punition mais comme un jeu.

Plusieurs cas de figure :

Bébé ne veut pas s’asseoir sur le pot

Il se peut que l’enfant refuse catégoriquement de s’asseoir sur son pot ou qu’il n’y reste que quelques secondes et parte en courant.

Pas de panique !

N’insistez surtout pas, ne le gronder pas pour ne pas provoquer de blocage.
Rangez le pot, vous le ressortirez dans quelques jours voire quelques semaines.
Ne montrez pas votre déception à votre enfant qui pourrait alors entrer dans une épreuve de force, ou se sentir en insécurité.

Quoi qu’il en soit, continuez à lui montrer votre amour pour lui, votre affection.

Vous pouvez aussi proposer à votre enfant le wc (comme les grands). Il est fréquent que des enfants refusant le pot, se dirigent spontanément vers la cuvette des wc, notamment s’ils ont des frères et soeurs aînés.

Vous pouvez éventuellement opter pour un siège réducteur à poser sur la cuvette du wc mais cela n’est pas nécessaire.

Bébé reste sur le pot mais ne fait rien

Votre enfant accepte de rester patiemment sur le pot mais ne fait rien.
Là encore il s’agit d’une étape importante dans le processus d’autonomie de l’enfant qui accepte le pot mais ne parvient pas à relâcher ses muscles pour faire pipi ou caca.
Vous pouvez alors l’aider en lui proposant de prendre un jouet de bain par exemple pour jouer et ainsi se distraire et se relaxer.

N’insistez pas trop et ne laissez pas votre enfant des heures sur le pot ! Patientez et renouvelez l’opération plusieurs fois dans la journée si possible à des heures régulières.

Il fait encore souvent dans sa culotte

De l’apprentissage du pot jusqu’à la totale autonomie, du temps est encore nécessaire pour que l’enfant parvienne à se contrôler.

Des vêtements de rechange sont par conséquent indispensables pour les premiers mois (voire années !) qui suivent l’apprentissage.
En effet, un enfant qui joue ne voudra pas interrompre son jeu pour aller sur le pot. De même lorsque l’enfant est fatigué ou malade.

Le dialogue et la patience sont de mise pour franchir cette étape importante de la vie de bébé.

Enfin, sachez que chaque enfant a son propre rythme. Mieux vaut ne pas céder aux pressions de vos amies, de votre famille si vous sentez que votre enfant n’est pas prêt.
L’entrée à l’école maternelle est parfois un excellent déclencheur pour les petits récalcitrants du pot, un désir pour eux de faire comme les copains et copines de classe et de s’affirmer.

Patience et indulgence sont de rigueur !
 


 

6 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis maman de Noah qui aura 3 ans en Aout.
    Nous avons fait une premiere tentative « sans couche » il y a quelques mois, depuis les beaux jours je le laisse sans couche et avec une culotte. Un jour apres le repas de midi, je lui ai demandé si il voulait faire pipi il ma répondu non. 2 seconde plus tard je l’ai retrouvé dans ma chambre debout en criant « Maman maman pipi pipi ! »
    Je l’ai grondé. Je sais pas si j’aurais du ..
    Merci d’une reponse

    • il faut éviter de le gronder au risque de le braquer. le point positif c’est qu’il vous ait appelé lorsqu’il avait fait sur lui. La prochaine fois qu’il fera sur lui, montrer lui tout de suite son pot et expliquer lui que c’est sur le pot qu’il doit faire pipi et caca; montrer lui votre mécontentement en fronçant par exemple les sourcils, le mettre sur le pot même si c’est trop tard, laisser-le se relever de lui même et faites-lui un gros câlin pour lui montrer que vous n’êtes plus mécontente. Pour les autres fois le mettre à des heures fixes sans lui demander, laisser gérer son temps du popo tout seul et féliciter le. Et le moment voulu, quand il commencera à comprendre ces nouvelles sensations il cherchera à les gérer en vous réclamant le popo. Tout doucement mais sûrement!!!!

  2. Coucou Audrey
    je comprends ta réaction car mon fils de 2 ans m’a fait la meme chose il y a deux jours
    En fait je me suis dit qu’il n était peut etre pas encore prêt

  3. bonjour moi j ais mon fils qui va avoir 3 ans le 9 juillet il et toujour pa propre il la peur du pot comments faire pour avoire les bonne repose et astuse.

    • je me souviens que mon grand de 9 ans avait aussi peur du pot vers 2-3 ans et posait des questions sur » où va le caca ». Alors j’ai tout expliqué sur les égouts , le traitement des eaux, etc…! Et j’ai plusieurs fois répété! Ben je crois que ça l’a aidé d’y voir plus clair. Il était propre pour la maternelle! Par contre il a fallu que je l’essuie longtemps, longtemps (j’en sors seulement maintenand, pour dire!), il a gardé comme une angoisse de pas être complétement propre au sens littéral du terme. Pour anecdote ce matin même j’ai posé pour la 1ére fois mon petit de 14 mois sur le pot avec des jouets à coté, et…. il a fait caca!! Et il a réitéré ça ce soir!! ca doit etre un coup de « pot »!

  4. bonjour je suis maman d’un petit garcon de 2 ans , je commence l apprentissage du pot mais je ne sais pas comment m’y prendre , mon conjoint me dit que je le braque a force de lui dire va sur le pot etc… . quand il a pas de couche il peut rester des heures sans faire pipi comment faire pour qu’il aille au pot .

    merci de votre réponse

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top