Nos derniers articles
La roséole

La roséole

Symptômes, diagnostic et traitement de la roséole

La roséole, aussi appelée la sixième maladie, est une infection dont l’origine est un virus. Très fréquente chez le tout jeune enfant âgé de 6 mois à 2 ans, elle peut aussi survenir chez le nourrisson de moins de 4 mois et chez l’enfant de plus de 4 ans.

La roséole :

La roséole est une maladie tout à fait bénigne que l’enfant peut même prendre sans que les parents ne s’en aperçoivent si l’éruption cutanée est peu importante.
Quels sont les symptômes de la roséole ? Que faire si votre enfant présente des signes de roséole ?
Nous répondons à vos questions.

Les symptômes :

La roséole est généralement précédée par de la fièvre assez élevée pendant 3 ou 4 jours et qui diminue ensuite pour laisser place à une éruption cutanée localisée sur le corps de l’enfant.
L’apparition de la roséole peut aussi s’accompagner d’une diarrhée.
L’éruption se traduit par de petits boutons ou tâches rosées qui ont la particularité de disparaître lorsque l’on appuie légèrement dessus du bout des doigts.
Non douloureuses et ne générant pas de démangeaisons, ces petites tâches rosées disparaissent un ou deux jours après leur apparition.

Comment se transmet la roséole ?

Bien que peu contagieuse, la transmission de la roséole se fait par le contact entre enfants.
La contagion de la roséole disparaît à l’apparition des boutons.

Que faire en cas de suspicion de roséole ?

Sans gravité la roséole peut être inquiétante en raison de la forte fièvre qu’elle entraîne, notamment chez les tout jeunes enfants.
Ce n’est toutefois que par l’éruption cutanée, donc après la chute de la fièvre, que la roséole peut être diagnostiquée.
En cas de fièvre, pensez à déshabiller votre bébé et contrôlez à nouveau sa température (au bout d’une quinzaine de minutes).

Si la température persiste (au-dessus de 38,5°C), vous pouvez administrer une dose de paracétamol (en fonction du poids de l’enfant), puis attendre à nouveau que le médicament fasse effet.
Les bains dans une eau dont la température est inférieure de 2° à celle du corps de l’enfant tendent actuellement à ne plus être conseillés, le choc thermique ainsi provoqué pouvant être dangereux. Contentez-vous de passer un linge humide (gant de toilette) sur le visage de l’enfant afin de le rafraîchir.
Faites boire régulièrement votre enfant et ne le laissez pas dormir dans une chambre surchauffée (19°C suffisent).

La roséole entraîne une fièvre élevée, entre 39 et 40°C, qui résiste souvent aux traitements par antalgiques classiques et peut parfois aller jusqu’aux convulsions.
Il convient en cas de forte fièvre ne réagissant pas aux médicaments, de consulter votre médecin qui saura établir le bon diagnostic.
La roséole ne nécessite pas en elle-même de traitement particulier. Les boutons et plaques disparaissent au bout de quelques jours.
 


 

2 commentaires

  1. Je suis enceinte dans le 3ieme mois, et mon gars de 2 ans et 5 mois à eu la roseole,je suis inquiète concernant si le foetus à pris ce virus, je suis immunisée contre la rubéole,merci

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top