Nos derniers articles
Rééducation du périnée

Rééducation du périnée

Techniques pour rééduquer son périnée, contrôler ses muscles

Le corps après la grossesse et l’accouchement

Bébé est né, votre corps est encore marqué par la grossesse et l’accouchement. Découvrez nos informations et conseils sur le périnée, sa rééducation, les exercices.

Le périnée

Le périnée est soutenu par un ensemble de muscles situés entre le pubis et l’anus. Ces muscles permettent notamment de soutenir l’utérus et la vessie mais aussi les intestins et le rectum.

Le muscle le plus important du périnée s’est considérablement étiré au cours de l’accouchement pour laisser le passage au bébé. Il reste très détendu ce qui peut entraîner une descente de l’utérus qui avec le temps pourrait se transformer en un véritable prolapsus, une incontinence urinaire ou une difficulté à retenir l’urine.

Pour remédier à ces problèmes, des exercices pour tonifier la musculature périnéale seront effectués aussi bien avant qu’après l’accouchement et au moins pendant un mois après.

Des séances de rééducation du périnée (10 séances) sont prévues et prises en charge par la sécurité sociale si votre gynécologue le juge nécessaire.

La rééducation périnéale peut être effectuée en collaboration avec une sage femme ou avec un kinésithérapeute.

Trois possibilités pour cette rééducation du périnée :

- la rééducation manuelle : Après un examen vaginal, il s’agit d’apprendre à la patiente à contracter ses muscles du périnée puis à répéter l’exercice seule.

- le biofeedback :

Il s’agit d’envoyer au périnée de la patiente par le biais d’une sonde endovaginale des impulsions électriques pour contracter le muscle du périnée. La patiente visualise dans le même temps la contraction des muscles sur écran et pourra ainsi répéter l’exercice seule.

- l’électrostimulation :

C’est une technique proche du biofeedback. La sonde endovaginale envoie une faible impulsion électrique à la patiente et entraîne la contraction du périnée. Pas de visualisation sur écran pour l’électrostimulation.

Une fois que vous avez bien saisi la localisation et la fonction du muscle releveur de l’anus, effectuez des contractions au moins une vingtaine de fois par jour : serrez comme pour retenir l’urine et maintenez le muscle contracté pendant quelques secondes. Attention, les muscles abdominaux doivent restés relâchés, tout comme les muscles à l’intérieur de la cuisse. Vous pouvez effectuer cet exercice couchée, assise devant la télé ou même debout.

La rééducation du périnée doit précéder les autres exercices de gymnastique que de nombreuses mamans souhaitent commencer pour retrouver au plus vite leur forme physique. En effet, si les exercices sont effectués alors que le muscle périnéal manque de tonicité, cela risque d’aggraver son relâchement et la descente de l’utérus, en raison de l’effort qui entraîne une augmentation de la pression abdominale.
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top