Nos derniers articles
Bébé s’étouffe, que faire ?

Bébé s’étouffe, que faire ?

Share Button

Recommandations lorsque bébé s’étouffe.

* Quelle que soit la gravité de l’accident et en cas de doute, nous vous recommandons de consulter un médecin ou de faire le 15 appel Gratuit (24h/24h)

A NE PAS FAIRE :

  • N’essayez en aucun cas de dégager l’objet avec vos doigts.
  • Ne suspendez surtout pas l’enfant par les pieds.
  • Ne faites pas vomir l’enfant.

Bébé découvre le monde qui l’entoure et la découverte passe aussi par la bouche.

Les enfants en bas âge portent tout à la bouche et peuvent parfois avaler de petits objets, des petits jouets, des pièces de monnaie, des cailloux…

Si l’objet en question se dirige directement dans l’estomac, pas de souci, il sera évacué par les voies naturelles.

Par contre si l’objet fait une fausse route alimentaire et s’engage dans les voies respiratoires, celles-ci peuvent être obstruées en raison de leur petite taille ; et l’enfant peut s’étouffer.

Attention également avec les aliments : ne donnez pas des aliments coupés trop gros à votre bébé et soyez particulièrement vigilant avec les morceaux de pain dont bébé raffole mais aussi avec les fruits (pomme, banane…) et autres aliments.

A bannir des apéritifs en présence d’enfants en bas âge : cacahuètes, amandes et pistaches qui sont à l’origine de la majeure partie des fausses routes. Préférez les toasts ou biscuits apéritifs sans danger.

Comment agir en cas d’étouffement :

– si votre enfant tousse quelques instants en avalant sa nourriture, c’est que tout va bien. Evitez-lui les bonnes tapes dans le dos qui ne servent à rien.

– si l’enfant a de violentes quintes de toux, s’il devient rouge voire bleuté, c’est qu’un corps étranger est passé dans ses voies respiratoires.

Ne faites rien, appelez le 15 et conduisez immédiatement votre enfant aux urgences (en position assise) où l’objet lui sera retiré sous anesthésie générale.

– si l’enfant n’émet aucun son, aucun cri ou pleur, devient bleu et ne reprend pas sa respiration, c’est l’asphyxie. Il faut agir vite pour expulser le corps étranger qui encombre totalement la gorge.

Pour cela et si l’enfant à moins de 1 an :

La * méthode de Mofenson * est une technique de désobstruction des voies aériennes sur le nourrisson.

On s’assied. On place le bébé à plat ventre à califourchon sur notre avant-bras, en maintenant sa tête avec notre main On place notre avant-bras sur notre cuisse, en reculant le pied afin que le bébé ait sa tête plus basse que son corps — ceci facilite la sortie de l’objet. Puis, on donne des claques sur le dos, entre les omoplates, avec le plat de la main ouverte. Si la méthode marche, il faut aller récupérer l’objet délicatement dans la bouche du bébé.

Si l’enfant a plus de 1 an :

La * méthode d’Heimlich * est une méthode de désobstruction des voies aériennes sur l’adulte et l’enfant de plus d’un an.

Elle est totalement inefficace si l’air passe, notamment si la personne tousse — / aucun son ne doit sortir de la bouche de la victime / . La personne doit être debout ou assise. On utilise la méthode d’Heimlich lorsque les claques dans le dos sont inefficaces.

La méthode consiste à comprimer les poumons par le bas, la surpression ainsi créée déloge l’objet coincé. Pour cela, on place derrière la victime. On met un poing fermé dos vers le haut dans le creux de l’estomac, au-dessus du nombril et sous les côtes. On place l’autre main par-dessus le poing, et on écarte bien les avant-bras. Puis, on exerce des tractions violentes vers soi et vers le haut, afin de pousser les viscères sous les poumons.

Si l’on ne peut pas appuyer sur le ventre (par exemple sur une femme enceinte), alors on allonge la personne et on lui fait des compressions thoraciques. Il existe une forme de la méthode d’Heimlich pour les victimes allongées, mais elle a été abandonnée en France en 2001. Il existe également une technique pour pratiquer les compressions thoraciques sans allonger la personne : on se met dans la même position que pour la méthode d’Heimlich (derrière la victime, dos de la victime plaqué sur le torse du sauveteur), mais on place les mains sur le milieu du sternum.

Sur un enfant de plus d’un an, on pratiquera cette méthode avec précaution.

* Quelle que soit la gravité de l’accident et en cas de doute, nous vous recommandons de consulter un médecin ou de faire le 15 appel Gratuit (24h/24h)


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

code

Scroll To Top