Nos derniers articles
Troubles circulatoires pendant la grossesse

Troubles circulatoires pendant la grossesse

Share Button

Prévention des troubles circulatoires pendant la grossesse :

La grossesse s’accompagne fréquemment de gonflements des extrémités, de lourdeurs des jambes, de problèmes circulatoires.
Ce phénomène est plus marqué en été en raison de la chaleur et au cours du dernier trimestre de la grossesse.

Par ailleurs, la compression entraînée par la pression de l’utérus sur la veine cave, qui recueille le sang en provenance des membres inférieurs, peut constituer un obstacle à la bonne circulation veineuse chez la femme enceinte.

En plus des gonflements, des dilatations des vaisseaux capillaires et des veines variqueuses au niveau des membres inférieurs peuvent également apparaître ou s’aggraver des hémorroïdes.
Le gonflement des pieds et des jambes sera plus prononcé le soir, notamment en cas de fortes chaleurs ou si la journée a été plus mouvementée.
Le gonflement des mains lui pourra principalement être constaté le matin et sera souvent accompagné de fourmillements. Il disparaîtra au bout de quelques heures.

Les hémorroïdes :

Les hémorroïdes sont dues à la dilatation des veines qui entourent l’anus. Elles peuvent apparaître pendant la grossesse et s’aggraver en raison d’un état de constipation fréquent chez la femme enceinte.
Parfois très douloureuses, les hémorroïdes peuvent s’accompagner de pertes de sang notamment pendant la défécation.
Si vous souffrez d’hémorroïdes pendant votre grossesse, parlez-en à votre médecin qui vous prescrira un traitement (suppositoire, crème…) afin d’y remédier.
La formation d’hémorroïdes risque en effet de s’intensifier lors de l’accouchement.

Comment limiter les troubles circulatoires ?

Evitez de rester trop longtemps en position debout ou assise.
Portez des chaussures confortables et avec un petit talon.
Dormez dans un lit dont les pieds auront été surélevés (à l’aide de petites cales sous les pieds du lit ou de coussins glissés sous le matelas par exemple).

Accordez-vous des moments de repos pendant la journée (allongez-vous avec les jambes surélevées).
Evitez de croiser les jambes lorsque vous êtes assise afin de ne pas couper la circulation sanguine.

Si vous avez du linge à repasser, asseyez-vous pour le faire ; cette position vous semblera peut être inconfortable au départ mais très vite vous vous y ferez.

Pratiquez régulièrement et raisonnablement la marche à pieds (30 minutes par jour) à votre rythme.

Votre médecin peut également vous prescrire des bas de contention qui maintiendront vos jambes et limiteront la formation de varices. N’ayez crainte, il existe désormais des bas de contention de couleur et dont l’épaisseur est variable…

Pour évitez la formation d’hémorroïdes, bannissez les aliments épicés. Mangez des fruits, légumes frais.

Vous pouvez également agrémenter vos petits déjeuners de quelques fruits secs (pruneaux, abricots) qui favorisant le transit intestinal, vous permettront de lutter contre la constipation.

Quoi qu’il en soit, si les maux persistent ou s’accentuent anormalement, consultez votre médecin ou sage femme qui saura établir un diagnostic et éventuellement vous établir une prescription médicamenteuse.
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

code

Scroll To Top