Nos derniers articles
La rougerole symptômes et diagnostic

La rougerole symptômes et diagnostic

Informations sur la rougeole

La rougeole est une maladie virale des plus contagieuse. Bien qu’ayant quasiment disparue en France et dans les pays industrialisés grâce à des campagnes de vaccination depuis les années 70, la rougeole constitue toujours une menace épidémique.

La rougeole

Avant la découverte du vaccin, aux environs de 1960, la rougeole était contractée par la majorité des enfants étant ainsi fatalement considérée comme un passage obligatoire de l’enfance.

Fort heureusement, le vaccin a permis d’éradiquer la rougeole, qui si elle semble bénigne à prime abord peut avoir des conséquences dangereuses.

  • Quels sont les symptômes de la rougeole ?
  • Que faire si votre enfant présente des signes de rougeole ?

Nous répondons à vos questions.

Les symptômes :

Les symptômes de la rougeole sont assez caractéristiques avec notamment une fièvre élevée (39 à 40°C), une conjonctivite (les yeux pleurent et sont sensibles à la lumière), une toux accompagnée de tâches blanchâtres dans la gorge, un écoulement nasal, parfois la diarrhée suivie de l’apparition de plaques rouges foncées présentant un léger relief.

C’est environ 4 jours après les premiers symptômes de la maladie que des plaques rouges caractéristiques de la rougeole apparaissent généralement tout d’abord derrière les oreilles, ensuite sur le visage et sur le corps).

L’enfant atteint de rougeole se trouve extrêmement fatigué, il mange peu.

La maladie dure une dizaine de jours.

Comment se transmet la rougeole ?

La rougeole est une maladie très contagieuse dont la transmission se fait principalement par la voie de l’air, les gouttelettes de salive transportant le virus d’un malade à un autre. Le virus peut également resté dans l’air, ou se trouver sur une surface contaminée.

La durée de l’incubation (la durée entre la contamination et les premiers signes visibles de la rougeole) est d’environ 10 jours.

Le risque de contagion de la rougeole à un autre enfant persiste entre quatre et cinq jours après l’apparition des premières plaques.

Que faire en cas de suspicion de rougeole ?

Il n’existe pas de traitements à proprement dit de la rougeole.

En raison de la fièvre, l’enfant devra être régulièrement hydraté (faites le boire fréquemment).

Seuls des médicaments contre la fièvre et la toux pourront être administrés. Consultez votre médecin qui pourra établir son diagnostic, et en cas de rougeole s’assurer de l’absence de complications de la maladie.

Les risques de complications de la rougeole se situent dans la majeure partie des cas au niveau ORL avec des otites.

Si la rougeole est effectivement diagnostiquée par votre médecin, veillez à ce que votre enfant ne rentre pas en contact avec une femme enceinte (en raison des complications pour le fœtus) ou un autre sujet non immunisé (par la vaccination ou ayant déjà contracté la maladie).

Informez les responsables de l’école ou de la crèche fréquentée par votre enfant, votre médecin se doit quant à lui d’informer les autorités sanitaires de la présence d’un (ou plusieurs) cas de rougeole.

Relativement bénigne dans les pays industrialisés, la rougeole reste un fléau dramatique et fait encore de nombreuses victimes parmi les enfants des pays en voix de développement qui ne bénéficient pas des campagnes de vaccination systématiques.
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top