Nos derniers articles
L’érythème fessier chez bébé

L’érythème fessier chez bébé

Share Button

L’érythème fessier chez le nouveau né

– L’érythème fessier, ou fesses rouges, est une irritation plus ou moins importante des fesses de bébé.

– L’érythème peut se traduire par une rougeur de la peau plus ou moins prononcée, avec de petits boutons rosés et peut aller jusqu’à mettre la peau quasiment à vif.

– La peau de bébé est en effet fragile et est agressée par la transpiration, le frottement de la couche, l’acidité des selles et de l’urine.

– La cause des fesses rouges de bébé peut aussi être liée à une poussée dentaire, à une allergie à un produit de toilette (notamment aux lingettes qui sont souvent trop agressives pour les fesses de bébé) mais peu aussi être due à un champignon (Candida).

Comment soigner un érythème fessier

– Très douloureux et incommodant pour le bébé, l’érythème fessier même léger ne doit pas être négligé. Il disparaît généralement au bout de quelques jours.

– La règle absolue étant l’hygiène, il convient au quotidien de changer bébé dès que ses couches sont humides ou salies (même si votre bébé ne présente pas de signes d’érythème fessier !).

– Lors de chaque change, les fesses de bébé devront être soigneusement nettoyées (de préférence à l’eau et au savon neutre afin d’éviter toute agressivité sur la peau) puis délicatement séchées (en tamponnant avec une serviette douce).

– Il est également bon de laisser les fesses de bébé un peu à l’air libre (le temps pas exemple de la préparation du bain…) afin que la peau sèche.

– Si la rougeur est légère, l’application d’une pommade spéciale à base d’oxyde de zinc (type mitosyl, bépanthène…) devrait suffire (demander conseil à votre médecin, pédiatre ou à votre pharmacien).

– Si la peau des fesses de votre bébé suinte, présente de petites lésions, appliquez de l’éosine aqueuse à 2% afin d’aider à la cicatrisation.

– Dans tous les cas, si vous ne parvenez pas rapidement à venir à bout d’un érythème fessier ou si les lésions sont profondes et afin d’éviter sa propagation, mieux vaut consulter votre médecin ou pédiatre.


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

code

Scroll To Top