Nos derniers articles
Les couches lavables

Les couches lavables

Share Button

Pour le change de bébé, les couches lavables

Des couches lavables nouvelle génération sont désormais disponibles sur le marché.
Loin des langes en coton qu’utilisaient nos mères ou nos grands-mères, les couches lavables sont esthétiquement très bien réussies et présentent des avantages certains.

Trois facteurs entrent dans le choix d’une couche pour bébé.
Le premier est la santé et le bien-être de l’enfant.
Vient aussi la préservation de l’environnement et enfin, le budget consacré à l’achat des couches.
Ces deux derniers facteurs peuvent être à l’origine d’un choix orienté vers les couches lavables au détriment des couches jetables.

Revenons en quelques chiffres sur les couches jetables :

La consommation moyenne de couches par enfant peut être estimée ainsi :
A raison de 6 couches par jour pendant en moyenne 3 ans, un bébé utilise plus de 6500 couches !
Le poids de ces couches jetables représente 1000 kg par enfant, soit une tonne !
Le nombre de litres d’eau utilisés pour produire une tonne de cellulose s’élève à 55.000 litres.
Sans oublier la consommation d’énergie nécessaire pour la fabrication et pour la destruction des couches jetables…
Quant au budget que cela représente pour la famille, on estime que le coût total des couches jetables pour un nourrisson jusqu’à ses 3 ans se situe entre 1300 et 2500 euros selon les marques.

Des chiffres colossaux pour un seul enfant…
Des arguments qui ont su convaincre les nouveaux utilisateurs des couches lavables. Des utilisateurs déjà nombreux outre manche ou dans les pays germaniques et qui sont également de plus en plus nombreux en France.

Les couches lavables, comment sont-elles faites ?

Les couches lavables se composent de plusieurs éléments, assemblés ou distincts selon les modèles.
Une culotte de protection recouvre l’ensemble et garantit son imperméabilité.
A l’intérieur se situe une couche lavable qui peut être de différentes matières selon les fabricants (coton, chanvre, flanelle…) et de différentes formes.
Une double-couche permet d’augmenter le pouvoir d’absorption de la couche et est notamment conseillée pour la nuit ou la sieste.
Un voile de protection en papier jetable est déposé sur la couche lavable afin de permettre de jeter les selles en toute facilité.

Il existe plusieurs modèles de couches en coton lavables et réutilisables.
Les principaux modèles sont : les couches tout-en-un, les couches composées d’une culotte et d’une couche (distinctes), les couches renforcées pour la nuit notamment.

Les couches dites  » tout-en-un «  sont sans doute les plus faciles à utiliser.
Il s’agit de couches adaptées à l’anatomie du bébé qui disposent d’un revêtement imperméable intégré.
Elles sont prêtes à être utilisées et ressemblent à des couches jetables classiques avec les élastiques.
Le système de fermeture se fait généralement par velcro ou pressions.
Elles peuvent être lavées et séchées en machine comme tous les autres modèles de couches en coton.

Les couches composées d’une culotte et d’une couche séparée
Le fait d’avoir une culotte et une couche distincte permet un séchage plus aisé des deux éléments, la culotte ne nécessitant pas un lavage systématique.
La culotte est généralement dotée de système de fermeture par velcro ou pressions.
La couche peut être utilisée seule en été par exemple afin de ne pas mouiller les vêtements de bébé ou en début d’apprentissage de la propreté.

Les couches renforcées
Elles offrent globalement une plus grande sécurité que les précédentes.
La couche étant distincte de la culotte, elles se lavent et sèchent plus aisément.
Une culotte maintient la couche en position. Ainsi seule la culotte doit être changée au fur et à mesure que bébé grandit, la couche restant la même.

Les couches lavables, une solution moderne

Utiliser des couches lavables serait-il dépassé ? C’est tout le contraire !
Les couches lavables actuellement disponibles sur le marché sont bien loin des langes triangulaires qu’utilisaient nos grands-mères en les refermant avec une épingle à nourrice !

Les couches lavables ont été conçues pour la maman moderne et ne représentent en rien une augmentation de la charge de travail quotidienne.
Bien au contraire, la facilité avec lesquelles les femmes parviennent à gérer ce nouveau système en est la preuve réelle.

Le fait d’ajouter un peu de linge dans la machine à laver est sans aucun doute moins stressant que de courir les rayons des magasins avec un caddie chargé de paquets de couches, de rechercher les offres promotionnelles pour limiter le budget couches…

Sans oublier que la poubelle ne sera plus archi pleine et malodorante à cause du volume des couches déposées quotidiennement.
Le tout accompagné d’une économie considérable en raison du budget colossal que représente l’achat des couches jetables jusqu’à ce que bébé devienne propre.

Conseils de lavage pour les couches lavables

Le voile de protection jetable ne se lave pas, il sert justement à protéger la couche lavable des salissures que provoquent les selles de bébé sur le linge.
Le voile de protection peut être jeter dans la cuvette de vos toilettes afin d’éviter toute mauvaise odeur dans votre poubelle.

Pour un lavage plus efficace des couches, vous pouvez au préalable utiliser une bassine contenant env. 10 litres d’eau dans laquelle vous verserez 1/2 verre de bicarbonate de soude.
Il vous suffira ainsi de mettre les couches et langes à tremper dans l’eau de cette cuvette pendant une journée avant de les laver en machine à 60°C.
Les couches seront ainsi détachées et totalement lavées.

Quant aux taches de selles, il suffit de les rincer sans trop tarder à l’eau froide puis de les laver normalement.

N’utilisez pas de javel ou adoucissant qui pourraient irriter la peau de bébé.
En plus de l’aspect pratique, écologique et économique des couches lavages, s’ajoute un effet mode.

En effet les fabricants proposent de plus en plus de modèles aux motifs très colorés et diversifiés qui séduisent les mamans.
Très tendance, les couches lavables, à l’instar de la Grande-Bretagne, séduisent de plus en plus de foyer en France.
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

code

Scroll To Top