Nos derniers articles
Les contractions utérines chez la femme enceinte

Les contractions utérines chez la femme enceinte

Contractions et maux de ventre pendant la grossesse :

Les douleurs ou sensations douloureuses à l’abdomen sont très fréquentes au cours d’une grossesse. Elles sont généralement dues à des contractions utérines, à des modifications du corps de la femme qui se prépare à l’accouchement ou à des problèmes de transit.

Les douleurs liées aux contractions peuvent être assimilées aux douleurs ressenties pendant les règles.

Au bout de quelques mois de grossesse, parfois dès le 4ème mois de grossesse, alors que l’utérus a grossi, le ventre va se durcir : c’est le résultat de la contraction de l’utérus.

Des contractions utérines de faible intensité, de courte durée sont normales au cours du dernier trimestre de grossesse. Leur fréquence peut être très variable d’une femme à l’autre (ou d’une grossesse à l’autre) et est irrégulière.

Ces contractions portent le nom de Braxton-Hicks (médecins qui les ont décrites).

Il s’agit en fait d’une préparation de l’utérus à l’accouchement. Les contractions permettront à l’utérus d’expulser le bébé au moment venu.

Ne soyez toutefois pas inquiète pour votre bébé : fort heureusement, il ne ressent aucune douleur lors des contractions de préparation à l’accouchement !

En revanche, si, alors que le terme de l’accouchement est encore loin, les contractions sont véritablement douloureuses et fréquentes, il est conseillé de consulter votre gynécologue ou la sage femme qui vous suit.

En cas de doute quant à la nature de vos contractions (normales ou annonciatrices d’un accouchement prématuré), consultez votre gynécologue ou sage femme qui saura vous rassurer ou prendre les mesures qui s’imposent.

Que faire en cas de contractions ?

Restez détendue et sereine.

Les contractions dites normales ne doivent pas vous alarmer ; elles sont nécessaires et font partie du processus normal de la grossesse.

Profitez des cours de préparation à l’accouchement pour faire part de votre ressenti à la sage femme et aux autres participantes, et vous verrez que bon nombre d’entre elles ont les mêmes « symptômes » !

Lors d’une contraction, notamment en fin de grossesse, si possible, allongez-vous, restez calme, respirez profondément et reposez-vous : la sensation de tension de votre ventre va vite disparaître.

Essayez par ailleurs, au cours du dernier mois principalement, de vous ménager : vous constaterez de vous-même qu’après une journée un peu plus active qu’à l’accoutumée, les contractions seront plus nombreuses le soir venu… un moyen naturel qu’a votre corps de vous rappeler à l’ordre en vous demandant de lever un peu le pied !

Si les contractions sont anormalement douloureuses et si leur intensité et leur fréquence s’accroît au fil des heures, consultez votre médecin sans tarder ou faites-vous conduire à la maternité… même si vous n’êtes pas arrivée à terme, la naissance de bébé est peut être annoncée…
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top