Nos derniers articles
Constipation

Constipation

Constipation chez la femme enceinte

lutter contre la constipation pendant la grossesse

La constipation est un problème relativement fréquent chez la femme enceinte qui débute souvent dès les premiers mois de la grossesse et a tendance à s’intensifier chez les personnes prédisposée aux problèmes de transit. Environ la moitié des femmes présentent des problèmes de transit, donc de constipation, pendant leur grossesse.

Une constipation qui s’accompagne le plus souvent de ballonnements, de maux de ventre dus au dysfonctionnement intestinal.

Cet état est le résultat de la progestérone, l’hormone de la grossesse, qui entraîne un relâchement de l’ensemble des muscles des intestins avec pour conséquence une diminution de l’efficacité du transit intestinal, donc une constipation. A cela s’ajoute une compression due au grossissement de l’utérus.

Pour mieux comprendre ce phénomène, rappelons brièvement le cheminement des aliments après leur ingestion :

Après leur passage dans l’estomac où ils sont digérés, puis dans l’intestin grêle, les aliments arrivent dans le côlon (gros intestin) qui, grâce à ses nombreux muscles, va pousser les nutriments digérés tout au long de son 1,5 mètre vers le rectum. Un parcours pendant lequel les selles se forment, l’eau qu’elles contiennent étant absorbée.

On parle ensuite de réflexe de défécation (qui est en fait le besoin d’aller à la selle que l’on ressent). Une sensation qui si elle n’est pas satisfaite disparaîtra au bout de quelques minutes, d’où l’importance d’aller à la selle dès qu’on en ressent le besoin notamment en cas de constipation sous peine de voir les selles à nouveau retenues dans le rectum où elles sécheront encore davantage…

On comprend mieux ainsi pourquoi une femme enceinte dont les muscles des intestins sont relâchés, présente fréquemment des troubles de constipation. Une constipation qui sera d’autant plus fréquente et importante si la future maman est amenée à prendre des suppléments de fer en raison d’une anémie constatée par son médecin. La prise de fer entraîne en effet une aggravation de la constipation. La femme enceinte souffrant de constipation devra en informer son médecin en raison du risque accru d’infection urinaire et de crises d’hémorroïdes.

Comment remédier aux troubles de la constipation ?

Une alimentation adaptée permettra en tout premier lieu de lutter contre la constipation :

  • consommez davantage de fruits et légumes crus ou cuits et riches en fibres. Prenez un ou deux pruneaux au petit déjeuner le matin (ou encore des figues sèches ou abricots)
  • préférez le pain complet, pain au son, céréales
  • buvez beaucoup surtout de l’eau en commençant votre journée par boire un verre d’eau à jeun ; préférez une eau riche en magnésium qui favorise le transit intestinal.
  • vous pouvez aussi vous faire des jus d’orange pressée qui vous apporteront en plus des vitamines
  • faites une cure de laitages au biofidus actif
  • évitez tous les aliments qui ont tendance à fermenter, notamment les choux et les aliments lourds à digérer.

En complément d’une alimentation adaptée, pratiquez la marche à pieds régulièrement à raison de 30 minutes par jour. Si malgré tout vous ne parvenez pas à remédier à vos troubles de constipation, parlez-en à votre médecin ou sage femme qui pourra vous prescrire un laxatif adapté à votre situation de femme enceinte.

Dans tous les cas, ne pratiquez pas l’automédication, ne prenez pas de laxatifs sans l’avis de votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top