Nos derniers articles
Les coliques du nourrisson

Les coliques du nourrisson

Que faire lorsque bébé a des coliques ?

Les coliques du nourrisson se traduisent par des douleurs abdominales sans gravité mais douloureuses pour le nourrisson. Les coliques surviennent généralement entre la deuxième et la sixième semaine de vie et disparaissent spontanément vers l’âge de 2 ou 3 mois.

Déconcertantes, les coliques suscitent les pleurs inconsolables du bébé, souvent le soir entre 17h00 et 22h00 et après les repas. Le bébé est agité, remonte ses jambes contre son ventre, se tortille de douleur. Les coliques sont souvent accompagnées de gaz et de ballonnements (le ventre du bébé est tendu).

La cause des coliques est probablement le résultat de l’immaturité du système gastro-intestinal chez le nouveau-né. Les coliques ne sont pas dangereuses pour votre bébé mais quelques gestes peuvent les soulager.

Comment soulager les coliques du nourrisson  ?

- Des massages circulaires de l’abdomen peuvent apaiser les coliques de votre bébé : couchez-le sur vos genoux et massez-le doucement. Vous pouvez également le mettre à plat ventre sur vos genoux ou sur votre ventre et lui masser le dos.

- Le nourrisson se calme généralement si vous le promenez couché à plat ventre, à califourchon sur votre bras. ..

- Tous ces gestes le rassureront, le calmeront et l’aideront à passer ce difficile cap des coliques.

- Sachez que plus d’un nourrisson sur cinq souffre de coliques. Surtout ne culpabilisez pas face à ses douleurs, gardez votre calme… et soyez patient.

- Evitez de suralimenter votre bébé en lui proposant systématiquement un biberon lorsqu’il pleure… certes il sera apaisé le temps de la tétée (même si ce n’est pas la faim qui le faisait pleurer) mais ces pleurs et douleurs reviendront au galop en raison de la suralimentation… Attendez au minimum deux heures entre chaque tétée et pour le rassurer proposez-lui la tétine (ou sucette).

- Enfin, n’hésitez pas à consulter un professionnel (votre médecin, pédiatre ou la puéricultrice de la PMI de votre quartier) pour demander de l’aide.

- La gestion des pleurs incessants du nourrisson est parfois désarmante d’autant plus que vous avez été fatiguée par l’accouchement, que vous vous sentez désarmée (vous la maman ou le papa) sans compter par ailleurs que votre dernier né a peut être aussi des frères et sœurs dont vous devez également vous occuper…

- Si votre nourrisson est nourri au biberon, votre pédiatre pourra également vous conseiller un lait plus adapté ou vous prescrire un médicament qui facilitera la digestion du bébé et limitera ses ballonnements.

- Les coliques de votre tout petit ne seront bien vite plus qu’un mauvais souvenir… Patience donc !
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top