Nos derniers articles
Apprentissage des bonnes manières

Apprentissage des bonnes manières

Share Button

« Dis bonjour à la dame », « Dis Merci ! »

L’apprentissage des bonnes manières commence dès le plus jeune âge des enfants.

Ainsi avant même d’abord soufflé sa première bougie, un bébé est capable de remercier d’un signe de la main ou d’esquisser un « merci » dans son jargon. Plus l’apprentissage est précoce, plus il deviendra automatique pour le jeune enfant et sera rapidement assimilé.

Si au départ, les parents et l’entourage devront répéter inlassablement les mêmes paroles (« qu’est-ce qu’on dit ? »- « Merci ! »), la réponse deviendra vite systématique pour le bébé qui aura avant tout envie de faire plaisir à ses proches, de recevoir des félicitations… d’où la grande importance des encouragements qui devront être prodigués à chaque action du bébé.

Autre signe de bonne éducation :

« dire bonjour » ! Chose que certains enfants refusent parfois…

Il faut alors savoir être patient et comprendre qu’un enfant peut ne pas avoir envie de faire une bise ou simplement dire bonjour à une personne qu’il voit pour la première fois par exemple, un « étranger » qui à ses yeux pénètre dans son univers, une personne dont il ne connaît pas le nom…

En cas de refus catégorique du jeune enfant, les parents et l’entourage ne doivent pas forcer l’enfant afin de ne pas transformer cet apprentissage de la politesse en punition. Le plus souvent le bébé ayant fait connaissance avec la personne en question, viendra la saluer à son départ !

Cet apprentissage est plus aisé avec les personnes proches (grands-parents, amis…) et le plus souvent dès qu’il est en âge de se déplacer seul, le bébé sera ravi d’aller vers ceux qu’il aime pour les saluer à sa façon.

Là encore, bébé doit être encouragé et félicité. Il le sera de toutes façons en voyant la joie qu’il procure en tendant les bras à mamie ou papi !

Il en va de même pour les autres marques de politesse telles que « S’il te plait », « pardon »… qu’un bébé de moins de deux ans est tout à fait capable d’assimiler et d’appliquer spontanément même s’il n’est pas encore en mesure de prononcer parfaitement ces mots.

L’apprentissage des bonnes manières reste bien évidemment le choix des parents.

Ainsi, si tel est leur désir, il leur sera certes plus aisé d’apprendre les rudiments de la « bonne éducation » au tout jeune enfant de moins de deux ans plutôt que d’attendre que l’enfant soit plus grand, qu’il parle correctement pour débuter cet apprentissage.

Les bonnes manières à table

L’apprentissage des bonnes manières à table se fera un peu plus tard.

En effet, un enfant de moins de 18 mois qui joue avec sa nourriture tout en mangeant est tout à fait normal. Le bébé découvre les saveurs mais aussi la consistance de ce qu’il mange et cela passe par le tactile ! Prévoyez un grand bavoir, des lingettes et un petit coup d’éponge viendra vite effacer les dégâts !

Il ne faut pas pour autant que la table devienne un vrai champ de bataille… des limites doivent être instaurées et c’est vous, parents, qui devez décider où sont les limites et veiller à ce que le bébé les comprenne et au fur et à mesure les respecte.

Bébé va commencer à utiliser la cuillère vers l’âge de 13 ou 15 mois, mais il mettra également les doigts dans son assiette (souvent d’ailleurs pour saisir les aliments et les poser sur la cuillère !).

Là encore, mieux vaut ne pas être trop exigeant et ne pas demander à bébé de manger proprement, sans les doigts sous peine de transformer les repas en corvée (pour les parents comme pour le bébé) et non pas en plaisir.

Peu à peu, une fois le maniement de la cuillère devenu plus aisé, l’apprentissage de la propreté à table peut commencer plus sérieusement.

Souvent un tout jeune bébé saura dès le début s’essuyer la bouche avec sa cuillère (tout au moins, il essaiera !), il voudra essuyer son assiette avec un morceau de pain…

Les encouragements et félicitations de ses parents l’inciteront alors à continuer dans cette voie et à manger plus méticuleusement.

Quelles que soient les bonnes manières à inculquer au jeune enfant, il convient avant tout de montrer l’exemple…

Si des parents embrassent chaque matin leur bébé en lui disant « bonjour », le couchent chaque soir en faisant le tour des membres de la famille pour qu’ils lui disent « bonne nuit », l’embrassent en le laissant à la crèche ou chez la nounou…. il est fort probable que le bébé fasse de même sans avoir besoin de le lui demander.
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

code

Scroll To Top