Nos derniers articles
L’acompagnement du papa

L’acompagnement du papa

Share Button

Accompagner la maman pendant l’accouchement

Présence du papa dans la salle d’accouchement

Décider ou non d’être présent auprès de sa conjointe pendant l’accouchement : quelle utilité de la démarche pour le couple, pour la future maman, quel bénéfice pour le papa. Parcourez notre article pour trouver la réponse à vos questions.

La possibilité est offerte pour les papas de la nouvelle génération d’assister à la naissance de leur enfant. Finies donc les longues et stressantes attentes dans le couloir, les allées et venues vers la machine à café… Véritable protagoniste de l’accouchement, le futur papa a désormais sa place auprès de la future maman.

Assister à l’accouchement, un choix individuel

Bien que la tendance soit de plus en plus à la présence du père dans la salle d’accouchement, cette décision doit rester individuelle et personnelle.

Devenir père est une expérience intense, et si l’homme décide de participer activement à l’accouchement, il doit savoir qu’il s’agira là de l’une des expériences les plus importantes de sa vie.

Au-delà de l’émotion et de la joie que cet évènement apporte, il est de toute évidence assez logique que le futur papa ressente une certaine crainte de ce qui peut arriver à sa compagne et au bébé… une crainte qui peut être amplifiée par les récits des copains face à des accouchements longs et difficiles, des scènes peu réjouissantes, la souffrance de la maman…

Le choix du futur papa est important et sera lié à sa sensibilité personnelle, à la représentation qu’il se fait de cet acte et même si la présence du père dans la salle d’accouchement peut cimenter l’idée de la famille qui se crée, il est fondamental que le futur père sache accueillir le nouveau né dans une ambiance sereine et détendue…

Si le papa n’en ressent pas le besoin ou si la future maman ne le souhaite pas, mieux vaut ne pas forcer les choses.

En dehors d’un éventuel impératif médical, la décision d’assister ou non à l’accouchement est une décision du couple dans laquelle les envies et les souhaits des deux partenaires doivent être respectés.

Si le papa souhaite être présent dans la salle d’accouchement

La phase de travail qui précède l’accouchement peut aussi permettre au papa de participer à l’évènement.

Pour éviter que le futur papa ne soit parachuté dans un environnement totalement méconnu, la fréquentation d’un cours de préparation à l’accouchement est conseillée avec la future maman. La sage-femme décrira alors les grandes phases du déroulement de la naissance et le papa en devenir pourra ainsi rencontrer d’autres papas, échanger ses sentiments sur leur expérience commune.

Bon nombre d’hommes redoutent de ne pas savoir quoi faire face à la souffrance de leur tendre et chère.

Inutile de le nier, l’accouchement est une expérience douloureuse et il peut être difficile de voir la personne que l’on aime souffrir sans pouvoir apporter la solution à cette souffrance.

L’homme ne peut certes pas éliminer la douleur mais sa présence et son amour seront un grand réconfort pour la femme.

Le soutien du papa peut faire la différence, un soutien qui pourra être simplement moral ou qui pourra se traduire par des massages, des caresses…

Rappelons que pendant la phase de travail, le papa pourra aller et venir, faire une pause café, manger ; il n’est pas contraint à rester des heures auprès de sa compagne. Une présence qui ne sera d’ailleurs pas d’un grand secours si l’impatience se fait sentir !

Souvent les femmes préfèrent des moments de solitude et demandent à leur conjoint d’aller prendre un peu l’air !

Il est bon de savoir que face à la douleur, la réaction des femmes peut être surprenante et certaines ne supporteront pas d’être touchées, repousseront les gestes tendres, les attentions…

Une attitude qui ne traduit en rien un rejet du partenaire, elle est simplement due à l’intensité de la douleur des contractions, à la fatigue et à l’état d’anxiété de la future maman.

En ce sens, le futur papa ne doit pas se sentir rejeté mais accepté le désir de sa compagne et se faire plus discret tout en restant présent.

La plupart des papas réticents mais qui ont fini par assister à l’accouchement ne regrette nullement leur décision et ne garde à l’esprit que la magie de l’instant, l’émotion de cette petite créature qui vient au monde et du bonheur partagé.

La naissance d’un enfant est une des expériences les plus puissantes et émouvantes d’une vie qui se traduit souvent par des larmes de bonheur de la part des parents face au premier regard de leur enfant qui vient de naître.

Une première rencontre qui vaut la peine d’être vécue.
 


 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

*

code

Scroll To Top